Ultimheat.com — Musée du Chauffage

Visitez notre WebApp cliquer ici

Journal des Sçavans

Poêles

1686

  Paris

Transcription

Lundi 1er Avril 1686 « Machine qui consume la fumée, inventée par M. Dalesme,Monsieur Dalesme a inventé cette année une machine portative pro­pre à brûler toutes sortes de bois dans une chambre sans qu'il y fasse de fumée. C’est un tuyau recourbé, dont les deux ouvertures regardent en haut ; l'une des branches de ce tuyau est fort courte depuis sa cour­bure, et sert de foyer.Observations de M.de la Hire sur cette machine.La seule disposition du tuyau de M. Dalesme ne suffit pas pour forcer la fumée de descendre, j'en ai fait l'expérience en brûlant du papier dans la branche la plus courte, la flamme et la fumée montèrent d'abord ; mais ayant échauffé l'autre branche par le moyen d'un réchaud de feu, la fumée du papier qui brûlait au foyer prit son chemin par le tuyau. La raison en est très simple; lorsque la longue branche du tuyau est échauf­fée, l'air qu'elle contient est fort raréfié, et pèse par conséquent beau­coup moins qu'une pareille colonne d'air qui est au-dessus de l'ouverture du foyer; c'est pourquoi l'air extérieur passe dans le tuyau, tant que ce tuyau est assez échauffé pour raréfier l'air qui y entre, et le mouvement de cet air entraîne la flamme et la fumée , qui se consume en partant au travers des charbons ardents qui font au fond du foyer. C'est par la même raison que lorsqu'on commence à allumer du feu dans une cheminée, la fumée se répand dans la chambre; mais lorsque la chaleur du feu commence à raréfier l'air qui est à l'entrée de la chemi­née et de son tuyau, l'air de la chambre qui est plus pesant le force à s'élever et à emporter avec soi la flamme et la fumée. »Ndlr : Vraisemblablement présentée à la foire de Saint Germain à Pâques en 1685 Cette machine fut décrite au début 1686 par Justell de la Royal Science Society, Londres puis en 1717 par Teichmeyer en Allemagne.