Ultimheat.com — Musée du Chauffage

Visitez notre WebApp cliquer ici

J. Harrison

1767

  Londres

Transcription

J. Harrison a fait usage d’un moyen très simple et fort ingénieux, pour corriger les effets du chaud et du froid dans sa montre marine ; il consiste dans une lame composée de deux métaux : ce sont deux lames, l’une de cuivre, et l’autre d’acier, lesquelles réunies et fixées ensemble par des rivets placés de distance en distance, ne forment plus qu’une seule pièce. Lorsque la chaleur agit cette lame de cuivre se dilatant plus que l’acier, elle devient convexe du côté du cuivre ; et quand c’est le froid, cette lame devient concave du côté du cuivre. « Compensation par le spiral, employée par Harisson dans sa montre marine, Londres, 1767 » (extrait de Histoire de la mesure du temps par les horloges, Volume 2 Ferdinand Berthoud, 1802)