Ultimheat.com — Musée du Chauffage

Visitez notre WebApp cliquer ici

Josias Wedgwood

1782

Transcription

Construisit le premier instrument permettant une mesure à peu près reproductible des hautes températures dans les fours. Il est basé sur le fait que lorsqu'un cylindre d'argile est porté à haute température pour le cuire, il prend un retrait proportionnel à la température atteinte.« Ce fut en 1782 qu’il présenta pour la première fois cet instrument sous le nom de thermomètre propre à mesurer les degrés de chaleur supérieurs. Dans deux autres Mémoires imprimés dans les Transactions philosophiques de 1784 et de 1786, il développa les principes de sa construction, fit; connaître les perfectionnements qu’une longue pratique lui avait suggérés, et publia lui-même à Londres, en 1785 , une édition française de sa description, qui ne tarda pas à être réimprimée dans plusieurs journaux scientifiques (Extrait de l’article de Guyton de Morveau sur la pyrométrie Journal de Chimie, 1810, vol 74, P19)Bien que très approximatif, cet instrument resta pendant plus de 50 ans le seul permettant d’estimer des températures supérieures à 300°C. Ce système est encore actuellement utilisé dans les fours de poterie car il est représentatif du degré de cuisson des terres utilisées.Entre 1782 et le début du 19ème siècle ce pyromètre fut souvent appelé pyromètre d’argile, ou thermomètre en terre cuite