Ultimheat.com — Musée du Chauffage

Visitez notre WebApp cliquer ici

Curaudau, François-René

Fourneaux, chauffage

1811

  Paris

52, rue de Vaugirard

Transcription

Le désir de diminuer la consommation des combustibles en France lui fit imaginer plusieurs appareils qui ont rendu de grands services : c’étaient des fourneaux économiques, des cheminées d’une nouvelle construction, des poêles où la fumée longtemps retenue donnait une chaleur considérable, des fourneaux propres à chauffer un grand établissement, une vaste maison, en n’employant qu’un seul foyer et peu de combustible ; des ventilateurs destinés à rafraîchir pendant l’été les habitations au moyen du feu, des fours ambulants utiles aux armées, des cylindres pour chauffer les bains sans exposer les baigneurs à la vapeur du charbon, etc. La nécessité de démontrer les avantages de ces appareils et d’y appliquer la théorie du calorique, l’engagea à en faire des démonstrations publiques.