Ultimheat.com — Musée du Chauffage

Visitez notre WebApp cliquer ici

Pierre Prosper Pimont

Chauffage

1849

  Rouen (Seine-Inférieure)

Transcription

M. Pimont présente un appareil de chauffage par la circulation méthodique des eaux épuisées des lessives ou des teintureries, qui sortent des chaudières pour se déverser dans les égouts. L'inventeur fait couler ces eaux dans des serpentins en cuivre plongés au milieu de l'eau pure contenue dans une bâche à trois ou quatre compartiments. L'eau pure suit une direction inverse de celle des eaux dans les serpentins; la chaleur de ceux-ci en est d'autant mieux reprise.On voit que les appareils de M. Pimont (dont le principe n'est d'ailleurs pas nouveau) permettent, à l'aide des dispositions qui lui sont propres, de réaliser des économies importantes dans un grand nombre d'usines. MM. Nichols et Tamisier avaient antérieurement appliqué des dispositions de réfrigérants analogues aux opérations des brasseries. M. Pimont lui-même vient d'étendre aux condensateurs des machines à vapeur (dont on avait déjà utilisé la chaleur en d'autres conditions) l'application de son système. Extrait du bulletin de la société d’encouragement Rapport fait par M. É. Burnat, au nom de la Commission nommée pour l'examen des appareils présentés par M. Pimont, lu dans la séance du 26 janvier 1849 (Brevet déposé en 1841)